Des étudiant-e-s de l’EPFL transforment la place de la gare (sud) en zone de rencontre temporaire

Si vous passez aux alentours de la gare de Renens entre le 1er et le 5 mai prochain, vous croiserez surement des étudiant-e-s en train d’arpenter les cheminements piétons et d’aménager la place de la Gare sud en une zone de rencontre temporaire – sous le regard attentif d’un responsable de PolOuest.

 

Une collaboration avec le projet « Rayon Vert »

Le projet « Rayon Vert » prévoit, en plus de la réalisation d’une passerelle pour traverser les voies, l’aménagement des places nord et sud de la gare. La place de la Gare sud deviendra alors une zone de rencontre (comme dans le centre de Renens), avec vitesse de circulation limitée à 20 km/h et priorité aux piétons. Tous ces changements seront effectifs en 2021... et en attendant ?

Dans le cadre d’un enseignement à l’EPFL consacré aux aménagements temporaires dans l’espace public, on a choisi de faire travailler les étudiant-e-s (futur-e-s architectes et ingénieur-e-s) à un test « grandeur nature » sur le périmètre de cette future zone de rencontre. Une intervention en situation réelle constitue une précieuse opportunité dans un parcours académique. A l’inverse, les résultats du travail des étudiant-e-s pourraient aussi permettre d’alimenter les réflexions pour le projet définitif.

 

Venez partager vos expériences !

Tout au long de la semaine, une vingtaine d’étudiant-e-s sera sur place pour recueillir des informations sur les attentes des usagers et faire des propositions pour y
répondre. Ils travailleront en particulier sur les accès piétons (de jour, mais aussi de nuit) et sur le partage de l’espace public entre les différents moyens de déplacement (marche, vélo, bus, voiture, etc.). N’hésitez pas à aller à leur rencontre pour leur transmettre votre connaissance des lieux et leur faire part de vos remarques.

 

Et ne manquez pas l’inauguration !

Une zone de rencontre, ce sont des déplacements plus agréables pour traverser la rue, mais pas seulement. En plus de la mise en place de la zone de rencontre, les
étudiant-e-s vont réaménager le parvis de la gare en fonction des attentes exprimées par les passants. Leur travail sera présenté le jeudi 4 mai 2017, lors d’un apéritif qui vous sera offert. Rendez-vous sur le parvis sud de la gare à 17h30.

 

Ensuite, place au test

L’aménagement temporaire restera en place pendant un mois, durant lequel la vitesse restera limitée à 20 km/h. Les passages piétons seront effacés, les piétons
bénéficiant de la priorité dans l’ensemble de la zone, avec la possibilité de traverser la chaussée de manière plus libre, en fonction des besoins.

 

Pendant ce temps, à Renens gare sud – Chavannes...

Un autre groupe d’étudiant-e-s travaillera pendant la même semaine sur le quartier au sud de la gare, notamment sur le périmètre couvert par le contrat de quartier intercommunal /CQI « Sud de la gare de Renens » qui a démarré l’automne dernier. Ce second groupe se consacrera à une analyse des cheminements piétons et des espaces publics, pour esquisser ensuite des propositions d’amélioration. Là aussi des échanges pourront se faire sur le terrain avec les personnes de passage mais aussi les membres du groupe quartier du CQI, de manière à tenir compte des remarques et souhaits exprimés par les habitants. Les deux groupes travailleront à des échelles différentes mais avec des moments de collaboration, de manière à tisser des liens entre gare et quartier, voire au-delà.

Jade Rudler, Franziska Meinherz, Dominique von der Mühll, Emmanuel Ravalet

Responsables des semaines ENAC « Remix Public Space » et « Piéton, vecteur d’urbanité »
EPFL-Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit ENAC